Tout savoir sur les Chaussures de Sécurité

Pour vos chantiers et vos différentes activités, il est important de choisir des chaussures de sécurité adaptées. En effet, l’équipement choisi doit impérativement suivre une réglementation spécifique pour une bonne protection de vos membres inférieurs. Le port de chaussures de sécurité est obligatoire sur les lieux à risques et sont spécifiés par le Code du travail. Ce Code impose le port d'autres équipements de protection individuelle (EPI) et le port de chaussures de sécurité dans certaines circonstances. Cela permet de réduire considérablement les risques d’accidents du travail. Le port de chaussures de sécurité peut notamment éviter les risques de coupure, de brûlure, d’écrasement ou encore de glissade. Il existe donc différents modèles avec leurs spécificités, suivant des normes strictes. Vous retrouverez ici toutes les informations sur les normes européennes et les différentes obligations par rapport au Code du travail concernant les chaussures de protection.

Les normes à connaître sur les équipements de protection pour les pieds

Afin de savoir quelle paire est adaptée, il faut se référer à la norme exigée par le Code du travail et aux normes européennes. Ainsi, il y a différenciation de 3 grandes catégories de chaussures pour la protection individuelle :

  • Chaussure de Sécurité
  • Chaussure de Protection
  • Chaussure de Travail à usage professionnel

La norme générale qui englobe toutes les chaussures de sécurité est la norme EN 20 345. Elle se caractérise par un embout de sécurité d’une résistance de 200 Joules (protection de la chute d’un objet de 20kg d’une hauteur de 1 mètre). Cette norme est complétée par les caractéristiques énoncées ci-dessus, regroupées elles aussi par normes pour faciliter la lecture :

  • Norme EN 20 345 S1 : Pour environnements secs, chaussure résistante à l'écrasement avec une semelle antistatique et résistante aux hydrocarbures, ainsi que d’un talon à absorption d’énergie. La norme S1P ajoute une semelle anti-perforation.
  • Norme EN 20 345 S1 : Même norme que S1 avec une semelle anti-perforation.
  • Norme EN 20 345 S2 : Pour environnements avec haut niveau d'humidité, chaussure avec mêmes caractéristiques que le S1 : semelle antistatique et résistante aux hydrocarbures, talon à absorption d’énergie, avec une tige hydrofuge en plus.
  • Norme EN 20 345 S3 : Même caractéristiques que la norme S2, avec une semelle anti-perforation.

En complément, la norme pour les chaussures de protection (norme EN 20 346) n'est plus en vigueur depuis 2007 suite à la revalorisation des standards de protection. En effet, ces chaussures devaientt avoir embout de sécurité d’une résistance de 100 Joules au lieu de 200 aujourd'hui.

Les chaussures de travail à usage professionnel se distinguent des chaussures de sécurité car elles n'ont pas d'embout de protection contre les chocs et l'écrasement. La norme dédiée à cette catégorie EPI est la norme EN 20 347.

Les différentes caractéristiques pour les chaussures de sécurité

En plus des normes générales, il faut savoir qu’il y a différentes caractéristiques normées pour les chaussures de sécurité. Ces règles sont une garantie de qualité et d’efficacité de protection des pieds pour les différents types de travaux. Il existe de nombreuses caractéristiques propres à chaque type de paire. Elles sont classifiées par propriétés : paires antistatiques, résistantes aux coupures, isolantes du froid ou de la chaleur, avec semelles anti perforation, résistantes aux hydrocarbures… Cette classification se décline par sigles qui doivent impérativement être indiqués sur la référence.

Classification des caractéristiques d'une chaussure de sécurité :

  • A : Antistatique
  • CI : Isolation au froid
  • CR : Résiste à la coupure
  • E : Talon absorbeur d’énergie et de chocs
  • FO : Semelle résistante aux hydrocarbures
  • HI : Isolation à la chaleur
  • HRO : Semelle de contact résistante à la chaleur par contact
  • P : Semelle anti-perforation
  • S : Chaussure avec embout résistant à 200 joules
  • SRC : Semelle antidérapante
  • WR : Hydrofuge
  • WRU : Tige hydrofuge

Trouvez chaussure à votre pied !

Pensez que les chaussures de sécurité seront portées régulièrement, voire quotidiennement. Il faut donc qu’elles soient confortables pour vous au maximum. Prenez d’abord en compte les conditions de travail : est-ce en intérieur ? En extérieur ? Dans quelles conditions climatiques ? L’opérateur est-il assis ou debout ? A quels dangers est-il exposé ? Privilégiez des chaussures légères et souples, voire matelassées au niveau de la cheville pour éviter les frottements, et donc les irritations. La respiration de la chaussure est également à ne pas négliger. Évidemment, il faut choisir une chaussure qui ne soit pas trop serrée.

Les embouts de protection non métallique vous apporteront un meilleur confort : en effet, ils protègent tout autant que des embouts en acier mais sont beaucoup plus légers. Les chaussures de sécurité homme S3 SRC que nous proposons sur notre site sont composées d’embout composite, qui vous garantira un meilleur confort.

Nos experts de l'EPI vous proposent également des baskets de sécurité : elles présentent de nombreux avantages car elles sont confortables, protègent aussi bien que des chaussures de sécurité standard, et sont esthétiques ! Elles peuvent être portées en dehors du lieu de travail. Par exemple, la chaussure de sécurité femme SNOW BOARD S3 SRC est assez basique et passera inaperçu.

Pour affronter les conditions de travail les plus intenses, nous vous conseillons d'opter pour des bottes de sécurité : elles sont plus robustes et plus protectrices que des chaussures pour les membres inférieurs. Vous pourrez travailler en extérieur par temps de pluie grâce à ces paires imperméables. Nous proposons d’ailleurs une paire de bottes fourrées renforcées qui vous protègeront aussi du froid.


Catégories